Images

Visa Vacances Travail direction l’Australie !

Image Publié le Mis à jour le

Comme beaucoup de jeunes en ce moment, vous pensez de plus en plus à vous envoler pour l’Australie ? Vous avez envie d’une année sabbatique avant de rentrer dans la vie active ou tout simplement de faire un break et partir sous le soleil australien ? Si tel est votre cas le visa vacances et travail est alors fait pour vous !

Le visa vacances et travail ou working holiday est issu d’un programme international conçu pour permettre aux jeunes de moins de 31 ans, de vivre et travailler en Australie pendant pour une durée maximale de deux ans. Une excellente occasion de vous immerger au pays des kangourous, de faire une année de césure, de vivre l’expérience la plus incroyable de votre vie et pourquoi pas de vous y installer de façon permanente !

Nous allons ici lister quelles sont les conditions pour obtenir votre visa vacances et travail et en détailler tous les aspects, afin de clarifier vos éventuelles questions.

Visa vacances-travail (sous-catégorie 417)

programme vacances travail australieLe programme visa vacances et travail a été conçu pour encourager les échanges culturels et renforcer le lien entre l’Australie et les pays partenaires, permettant ainsi aux jeunes de rester en Australie avec plus qu’un simple visa tourisme. En effet, grâce aux VVT le séjour Down Under peut être financé via à un emploi « à court terme » (pas plus de 6 mois par employeur selon la législation). L’objectif principal de ce visa étant de permettre un séjour essentiellement axé sur les vacances, vous ne pouvez en théorie travailler sur place que pour remettre votre compte bancaire à flot.

Qui peut demander le Working Holiday Visa pour l’Australie ?

Le visa vacances et travail est à destiné tous les jeunes âgés de 18 à 30 ans (jusqu’à la veille des 31 ans) qui sont intéressés par un séjour vacances et travail d’une durée maximale de 12 mois et pouvant être renouvelé une fois.

Quel est le coût de ce visa ?

Le prix du visa Working Holiday Australie s’élève à AUD 420.00, soit environ 300.00 EUR à payer en ligne au moment de la demande de visa. En cas de rejet de l’application ou de la renonciation de la part du candidat, le montant ne sera pas remboursé.

Ce que vous pourrez faire avec le Visa vacances-travail ?

  • Enter sur le territoire australien dans les 12 mois suivants l’obtention du visa.
  • Séjourner en Australie pendant 12 mois.
  • Sortir et ré-entrer en Australie autant de fois que vous le désirez pendant toute la durée du visa.
  • Travailler en Australie pendant 6 mois maximum par employeur.
  • Étudier en Australie pour une période allant jusqu’à 4 mois.

Si vous souhaitez renouveler votre visa, notez que vous serez en mesure de retravailler pour un employeur pour lequel vous aurez déjà travaillé pendant 6 mois au cours de votre premier Working Holiday visa.

Quels critères pour obtenir le Visa vacances-travail ?

Pour être éligible au visa vacances-travail vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

Conditions générales

  • Ne pas être en Australie lorsque vous faîtes votre demande de visa.
  • Avoir entre 18 et 30 au moment de du dépôt de votre candidature. Notez que vous avez jusqu’à la veille de vos 31 ans pour faire votre demande de visa.
  • Ne pas faire votre demande plus de 12 mois avant la date à laquelle vous souhaitez partir en Australie.
  • Ne pas être accompagné d’un mineur par charge.
  • Être en possession d’un passeport valide et issu par l’un des pays partenaires du programme vacances et travail.
  • Être en bonne de santé.

Sachez que selon les pays visités au cours des années précédentes ainsi que la durée de vos séjours à l’étranger, vous pourrez éventuellement être amené à passer un examen médical dont le coût sera à votre charge sans aucune possibilité de remboursement.

  • Avoir un casier judiciaire vierge.

Conditions financières

Vous devez avoir accès à des fonds suffisants pour subvenir à vos besoins durant la phase initiale de votre séjour en Australie. 5000 dollars australiens sont généralement suffisants, mais le montant dépend réellement de la durée de votre séjour. Sachez aussi que si vous avez un billet d’avion de retour vous aurez besoin de justifier d’une somme moins importante. Enfin, notez que même si les contrôles sont peu fréquents, les services d’immigration aux douanes se réservent le droit de vous demander une copie certifiée conforme de votre relevé bancaire à votre arrivée sur le territoire.

Publicités